Qu'est-ce que le neurofeedback ?

 

Le neurofeedback est une technique qui agit sur le système nerveux central, mesurant l'activité
cérébrale au moyen de la technologie EEG et nous informant de son degré d'activité. C'est une
technique qui a été inventée dans les années 70 et qui a pour but d'améliorer la qualité du réseau
de connections des neurones. Le neurofeedback aide le cerveau à mieux se réguler.
La méthode "NeurOptimal" (neurofeedback dynamique) a été créée en 1996 par deux Canadiens,
Sue et Val Brown. Elle est considérée aujourd'hui comme le plus performant des systèmes de
Neurofeedback.
Alors que les autres systèmes apprennent aux personnes à entraîner consciemment leur activité
cérébrale en comparaison avec un modèle de référence considéré comme "standard", le système
que j'utilise part du principe que le cerveau peut se transformer beaucoup plus rapidement par les
mécanismes non-conscients. Le conscient utilise des circuits neuronaux plus lents que le nonconscient.
Cette méthode utilise les informations de l'activité du cerveau pour permettre à celui-ci de se
réorganiser en permanence tout le long de la séance en fonction de la variabilité de sa propre
activité. Il n'y a pas d'intervention extérieur. C'est grâce à ce système dynamique que cette
méthode donne de si bons résultats, beaucoup plus durables et avec beaucoup moins d'effets
secondaires.
L'activité cérébrale est mesurée à raison de 256 échantillons par seconde. Quand un trop grand
nombre de neurones se synchronisent au même moment, on constate un pic d'activité, ce qui veut
dire que les variations d'intensité analysées dépassent un certain seuil. Immédiatement, un signal
se déclenche et provoque une brève interruption du flux sonore. Ainsi, le cerveau réagit à cette
interruption car il détecte un changement sonore inattendu. Il se réorganise. On dit qu'il s'"autorégule".
A chaque interruption, l'organisation du cerveau est reconsidérée grâce à son système
dynamique non-linéaire. Ainsi, les bienfaits apparaissent très tôt, au bout de quelques séances et
parfois même après la première.
Ces changements peuvent intervenir dans des domaines très différents (cognitifs, émotionnels,
physiques). On constate également une amélioration de la régulation de tous les systèmes
(cardiaque, hormonal, immunitaire, digestif etc).
Il est bien sûr impératif de faire un certain nombre de séances de façon régulière (une ou deux fois
par semaine par exemple) pour avoir de bons résultats observables et durables.

Top